Blockchain Giris et double numérique

De la sécurité à l’interopérabilité : Le double numérique sur la blockchain de Giris

Le monde actuel connaît une évolution numérique rapide, avec une adoption croissante des technologies dans tous les aspects de la vie. La blockchain, une technologie révolutionnaire, offre un moyen sécurisé et transparent de stocker et de gérer des données, avec le potentiel de transformer le paysage de l’identité numérique en fournissant une infrastructure fiable.

L’intégration du double numérique avec la blockchain layer 1 de Giris représente une avancée majeure dans ce domaine. La sécurité et l’interopérabilité sont des piliers essentiels pour développer des solutions robustes et fiables. Cet article explore comment le double numérique et les avatars s’intègrent dans la blockchain de Giris, en mettant en lumière leurs avantages, les procédures d’intégration, et divers cas d’usage.

1. Le double numérique et les avatars 

1.1. Explication du double numérique 

a. Applications et cas d’utilisation

Un double numérique, également appelé un jumeau numérique, est une représentation virtuelle unique d’une personne en 3D. Cette version peut être très détaillée et précise, incluant des traits physiques, des informations personnelles et d’autres aspects individuels, créant ainsi une représentation fidèle pour diverses interactions en ligne.

Les doubles numériques permettent des avancées dans divers domaines, notamment la santé, les ressources humaines et même le prêt-à-porter, où ils offrent la possibilité d’essayer des vêtements sans quitter son domicile.

b. Création du double numérique pour l’Identité Numérique

Dans le contexte de l’identité numérique, il s’agit d’une représentation numérique détaillée et sécurisée d’un individu ou d’une entité, incluant toutes les informations nécessaires pour les interactions et transactions en ligne.

Pour la création de l’avatar photoréaliste, Giris utilise la photogrammétrie pour capturer des images sous différents angles, puis utilise Gaussian 3D pour transformer les photos et les scans en un modèle 3D. Gaussian 3D emploie des algorithmes avancés pour générer un modèle 3D photoréaliste à partir de données d’entrée variées.

Procédure pour la création du double numérique avec Giris

Capture des images : Les utilisateurs prennent des photos de leur visage et de leur corps sous différents angles avec leurs appareils personnels. Ensuite, un scanner 3D est utilisé pour capturer la géométrie précise du visage et du corps, obtenant ainsi une représentation très détaillée des formes et des contours.

Transformation en modèle 3D : Gaussian 3D transforme les photos et les scans en un modèle 3D photoréaliste en utilisant des algorithmes avancés. Cette étape inclut le nettoyage du modèle pour éliminer les artefacts et générer un maillage 3D propre.

Création et amélioration de la texture : Les images capturées sont appliquées directement sur le modèle 3D pour créer une texture de base. Gaussian 3D automatise et améliore ce processus grâce à ses algorithmes de texturage avancés. La texture est ensuite améliorée pour corriger les défauts, ajuster les couleurs et ajouter des détails fins comme les rides, les pores de la peau et d’autres caractéristiques spécifiques.

Illustrations montrant la reconstitution photogrammétrique des images pour créer un modèle 3D détaillé et photoréaliste

Ces avatars sont ensuite tokenisés (transformés en un token unique) sur la blockchain. Ce token représente l’avatar de la personne et il est lié à l’identité numérique de l’utilisateur.

1.2. Avantages du double numérique dans la blockchain Giris (Proof of Storage)

En tant que blockchain layer 1, elle offre plusieurs avantages significatifs, notamment en matière de sécurité, d’efficacité et d’interopérabilité.

a. Efficacité énergétique

Contrairement au Proof of Work, qui nécessite une grande quantité d’énergie pour résoudre des puzzles cryptographiques complexes, le Proof of Storage ne repose pas sur la puissance de calcul. Sa particularité réside dans le fait qu’elle combine simultanément les fonctions de serveur de stockage et de serveur blockchain. Cette méthode consomme beaucoup moins d’énergie, réduisant ainsi considérablement l’empreinte carbone des réseaux blockchain qui l’adoptent. De plus, elle permet une utilisation optimale des ressources existantes tout en garantissant la sécurité et l’intégrité des données.

Image montrant la sécurité renforcée de la blockchain

b. Sécurité renforcée

Les avatars 3D peuvent être volumineux en termes de données en raison de leur complexité et des détails nécessaires pour les représenter fidèlement. Le proof of storage optimise l’espace de stockage en répartissant les données sur plusieurs emplacements, réduisant ainsi le besoin de tout stocker en un seul point.

L’avatar est d’abord enregistré dans un smart contract. Cela signifie que les informations et les données de l’avatar sont inscrites de manière sécurisée et immuable dans le contrat. Une fois que l’utilisateur souhaite stocker ou accéder à son avatar, une transaction est effectuée sur la blockchain.

Cette transaction peut inclure des actions comme l’enregistrement initial de l’avatar ou des mises à jour. Après la transaction, l’avatar est divisé en plusieurs morceaux plus petits appelés chunks. Cette division permet de gérer les données de manière plus efficace et sécurisée.

Ces chunks sont ensuite stockés dans différents emplacements du réseau. Seul l’algorithme connaît l’emplacement exact de chaque chunk. Ainsi, même si une partie du système est compromise, il est difficile pour un attaquant de reconstituer les avatars sans avoir accès à tous les chunks.

c. Interopérabilité 

La blockchain Layer 1 de Giris est conçue pour communiquer entre deux ou plusieurs systèmes, appareils ou éléments informatiques avec d’autres systèmes et réseaux blockchain. Cette capacité permet au jumeau numérique de fonctionner de manière transparente sur différentes plateformes, facilitant les échanges et interactions entre diverses entités.

Cette compatibilité est essentielle pour les solutions d’identité numérique, assurant une utilisation fluide des identités numériques dans divers contextes et applications.

2. Mise en œuvre des procédures d’intégration 

2.1. Les procédures d’intégration pour les utilisateurs

a. Création du compte

Les utilisateurs créent un compte en fournissant les informations nécessaires, telles que leur nom, adresse, date de naissance et autres détails pertinents. De plus, ils peuvent inclure des informations avancées comme l’historique d’emploi, les qualifications et les préférences comportementales pour créer un profil détaillé. 

Pour les personnes morales, il est possible de créer des identités numériques à partir des informations sur la société, telles que le nom de l’entreprise, le numéro d’enregistrement, l’adresse, les détails des dirigeants, ainsi que les données financières et légales pertinentes. Ces identités numériques permettent de sécuriser les transactions, d’améliorer la transparence et de faciliter la gestion des processus administratifs en ligne.

b. Génération des clés cryptographiques

Chaque utilisateur utilise une paire de clés cryptographiques : une clé privée pour signer les transactions en toute sécurité, et une clé publique partagée pour vérifier l’identité lors des interactions.

c. Stockage sécurisé des informations

une image montrant deux clés cryptographiques

L’avatar est fragmenté en chunks dispersés à travers le réseau, leur emplacement précis étant connu uniquement de l’algorithme. Cela rend la reconstitution des avatars difficile pour un attaquant, même en cas de compromission partielle du système.

Seul l’utilisateur possède les informations nécessaires pour accéder et reconstituer son avatar à partir des chunks.

2.2. Processus et Étapes d’authentification des identités

La vérification et l’authentification de l’identité numérique dans le contexte d’un avatar double numérique impliquent plusieurs étapes pour s’assurer que l’identité créée est authentique et sécurisée. Les utilisateurs doivent passer par ces procédures d’intégration pour garantir une sécurité optimale.

a. Vérification de l’Identité

La première étape du processus d’authentification est la vérification de l’identité, visant à confirmer l’authenticité de l’individu se présentant. Cette validation s’opère à travers la preuve du vivant, où l’utilisateur est invité à effectuer des mouvements spécifiques de la tête (par exemple, tourner la tête à gauche, à droite, regarder vers le haut, vers le bas) de manière aléatoire. Ces mouvements sont demandés en temps réel pour s’assurer que les réponses ne peuvent pas être préenregistrées. L’utilisateur peut également être invité à prononcer des phrases générées aléatoirement par le système. Ces phrases sont différentes à chaque tentative pour éviter toute tricherie via des enregistrements audio. La caméra enregistre les mouvements de la tête et la prononciation des phrases par l’utilisateur.

La vérification biographique constitue une composante essentielle de cette étape. Les documents d’identité de l’utilisateur (comme la carte d’identité, le passeport) ont déjà été fournis et vérifiés. Les images et vidéos capturées pendant la preuve du vivant sont comparées avec les informations et les images présentes sur ces documents. Le système vérifie que les traits du visage, les mouvements naturels et la voix de l’utilisateur correspondent aux données fournies lors de l’inscription.

b. Création de l’identité numérique

Une fois l’identité vérifiée, une identité numérique sécurisée est établie pour l’utilisateur, avec des clés cryptographiques uniques générées et stockées de manière sécurisée. Des identifiants numériques uniques sont alors attribués à l’utilisateur pour simplifier son identification dans le système blockchain.

c. Authentification de l’Identité

L’authentification de l’identité dans le système Blockchain Layer 1 de Giris repose sur la validation des transactions par un tiers. Chaque transaction effectuée dans le système blockchain est soumise à un processus de validation par des nœuds de validation tiers. Ces nœuds vérifient la validité de la transaction, notamment en s’assurant que l’utilisateur qui l’initie possède les informations nécessaires pour accéder et reconstituer son avatar numérique. Pour accéder à son avatar numérique et participer aux transactions sur la blockchain, l’utilisateur doit posséder les clés cryptographiques appropriées, y compris sa clé privée qui lui donne accès à son avatar et à ses données associée. Seul l’utilisateur qui possède les informations nécessaires peut accéder et reconstituer son avatar à partir des chunks stockés sur différentes machines. Cela garantit que les données de l’avatar restent privées et sécurisées.

2.3. Sécurité et Maintenance

a. Stockage sécurisé

Afin de sécuriser les données des identités, nous optons pour le stockage décentralisé des fichiers, un système fragmentant chaque fichier en morceaux distribués à travers un réseau de nœuds interconnectés, garantissant ainsi confidentialité et résilience des données. Cette décentralisation assure une distribution rapide et résiliente des données, même en cas de défaillance ou de perturbation du réseau. 

Pour garantir la confidentialité des données d’identité stockées sur la blockchain, nous cryptons ces données en utilisant des algorithmes robustes. L’identité numérique, représentée par la clé publique, est enregistrée sur la blockchain.

b. Surveillance et mise à jour

La surveillance continue du réseau est importante pour détecter et prévenir les menaces potentielles à la sécurité. Les nœuds du réseau sont surveillés en permanence pour s’assurer qu’ils fonctionnent correctement et qu’ils ne sont pas exposés à des vulnérabilités.

De plus, les mises à jour régulières du logiciel du réseau sont essentielles pour corriger les failles de sécurité connues et améliorer les performances du système. Ces mises à jour sont gérées de manière sécurisée pour éviter toute interruption du réseau et garantir la compatibilité entre les différents nœuds.

3. Les différents cas d’usage 

 3.1. Identité numérique pour les entreprises 

L’entreprise crée son avatar numérique en choisissant une représentation visuelle ou graphique qui la symbolise dans le monde numérique. Cet avatar peut prendre la forme d’un logo stylisé, d’une représentation graphique de ses produits ou services, ou même d’un personnage fictif incarnant son identité.

L’avatar est associé à des informations essentielles telles que le nom légal de l’entreprise, son adresse, son numéro d’identification fiscale, ainsi que d’autres informations confidentielles. Une fois ces éléments compilés, l’entreprise reçoit un certificat numérique qui authentifie de manière formelle et vérifiable son identité numérique. Toutes ces données sensibles sont stockées de manière sécurisée sur la blockchain de Layer 1 de Giris. La sécurité est garantie par l’utilisation de clés cryptographiques spécifiques, permettant uniquement aux détenteurs autorisés d’accéder et de déverrouiller les informations nécessaires à l’identification numérique de l’entreprise.

Pour authentifier l’entreprise, nous utiliserons l’avatar et l’identité numérique associée. L’entreprise présente son avatar et fournit son certificat numérique émis précédemment, qui contient les informations vérifiées et l’identité numérique. La vérification se fait en temps réel à l’aide du certificat numérique. Pour renforcer la sécurité, une authentification multi-facteurs est utilisée. Cela peut inclure l’envoi d’un code de sécurité temporaire à l’adresse e-mail officielle de l’entreprise ou une confirmation via une application de sécurité mobile liée à l’entreprise.

3.2. Identité numérique pour les déplacements 

Dans ce cas d’utilisation, les identités numériques sont utilisées pour faciliter les processus de voyage et de mobilité. L’avatar est intégré dans les passeports électroniques et les cartes d’identité numériques, stockant de manière sécurisée les informations d’identification des voyageurs telles que leur nom, leur date de naissance, leur nationalité et leur photo. Cela permet aux autorités de vérifier rapidement leur identité lors des contrôles, contribuant ainsi à simplifier les contrôles aux frontières et réduisant le besoin de documents physiques.

Pour s’assurer que la personne présente est bien le titulaire de l’identité numérique, une reconnaissance de cette carte d’identité numérique sera effectuée, tout en authentifiant avec un message de validation sur son mobile afin de confirmer l’identité de la personne.

Une fois l’authentification et la vérification terminées, le voyageur peut accéder aux services de transport public, s’enregistrer et effectuer le check-in automatisé dans les hôtels.

 3.3. Identité numérique pour les paiements 

L’utilisation d’avatars dans le double numérique renforce la sécurité des transactions en ligne en validant l’identité des utilisateurs sans divulguer leurs données financières réelles. En combinant ces avatars avec des clés cryptographiques, les utilisateurs peuvent signer électroniquement les transactions sur la blockchain, assurant ainsi l’intégrité des opérations effectuées et empêchant toute révocation ultérieure. 

Il peut également faciliter les processus de vérification KYC (Know Your Customer) en permettant aux entreprises de collecter et de vérifier les informations d’identité des clients de manière sécurisée. Pour les paiements hors ligne, le double numérique peut stocker de manière sécurisée les informations de paiement et les autorisations, réduisant ainsi les risques de fraude et d’usurpation d’identité. 

L’authentification d’une transaction de paiement se fera par une triple validation : la carte d’identité numérique, un message d’authentification sur mobile, et une preuve de présence physique. Cette dernière méthode garantit que l’utilisateur est physiquement présent et actif au moment de l’authentification, renforçant ainsi la sécurité des transactions en ligne.

3.4. Identité numérique pour la vérification d’âge 

Puisque l’avatar est créé à partir des données personnelles fournies par l’utilisateur lui-même, il contient toutes les informations nécessaires, y compris l’âge. Ainsi, les entreprises ou les sites web qui proposent des produits ou services soumis à des restrictions d’âge peuvent utiliser l’avatar double numérique comme moyen de contrôle d’accès pour s’assurer que seules les personnes ayant l’âge requis peuvent y accéder. 

En utilisant des protocoles sécurisés, les fournisseurs de services en ligne peuvent valider l’âge d’un utilisateur en vérifiant les informations stockées dans son avatar double numérique, sans avoir besoin de divulguer d’autres détails personnels.

Conclusion 

En conclusion, l’intégration du double numérique avec la blockchain de Giris marque une avancée majeure dans le domaine de l’identité numérique. Cette technologie assure sécurité, interopérabilité et efficacité énergétique, offrant une infrastructure fiable pour diverses applications allant de la vérification d’âge à la facilitation des paiements et des déplacements. Grâce à des procédures rigoureuses et des avantages significatifs, le double numérique de Giris représente un pas important vers un avenir numérique sécurisé et transparent.

Stéphane Logo

Stéphane

En ligne
Stéphane Logo
Stéphane Logo
Retour en haut